Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Accueil

                              Histoire courte du TROPHEE SNSM                                    

Depuis plusieurs années Jo Minitti organisait "la Route du Jasmin" qui amenait une cinquantaine de voiliers varois vers la Tunisie. En 1999, Jo pensa qu'il était temps que plaisanciers et sauveteurs en mer se connaissent mieux. En effet, si chaque année des centaines de bateaux sont assistés par les bénévoles de la SNSM, les occasions de « rencontre tranquille » restent rares ! Il contacta donc l’amiral Jacques Meheut, Délégué SNSM pour le Var, pour créer un événement nautique afin de renforcer les liens entre sauveteurs et sauvés potentiels ! 

 

 

                                                                                                        

 

 

L'idée d'une course-croisière était née.  Avec une bonne dose d'organisation, le  soutien des stations SNSM du Var et beaucoup d’enthousiasme, le premier TROPHEE SNSM en l’an 2000 rassemblait déjà 70 voiliers. Au fil des Trophées, nous avons développé de plus un volet prévention en sensibilisant lors des escales les équipages participants sur les risques en mer. 

Côté parcours,  le bon sens imposait de partir de l'Ouest (vent dominant) donc de Bandol, de relâcher une nuit sur l’ile paradisiaque de Porquerolles puis de ne pas trop remonter dans l'Est pour garantir un retour aux concurrents dans des délais raisonnables. Nous avons successivement été accueillis par les municipalités de la Seyne - Saint Mandrier, d’Hyères, et plus régulièrement du Lavandou et de Cavalaire.

Le Trophée SNSM est ainsi devenu le rendez-vous incontournable des voileux varois pendant le long weekend de l’Ascension. La formule de cette croisière faite de convivialité et d’amitié mais d'où n'est pas absent l'esprit de compétition semble  très appréciée puisque le Trophée SNSM entre cette année dans sa majorité. 

 

Et oui, nous fêterons ensemble les 18 printemps du Trophée SNSM, témoignage de votre fidélité et du succès de notre activité.

Mais ce n’est que le début d’une longue histoire…

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus