Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Le Rating

Le trophée SNSM n’est pas une régate officielle, mais pour satisfaire les passionnés de la compétition l’organisation établit toutefois un classement.

Ce classement est établi sur la base de règles interséries pour les bateaux monocoques de croisières et règates.

Les Ratings des bateaux ne sont pas issus d’une formule de calcul, mais d’une constatation de la performance d’un modèle (la série) à partir de statistiques de vitesse.

A chaque modèle de bateau correspond un Rating de référence exprimé en nombre de points.

Ce Rating est appellé :  « Rating Brut ».

On part du bateau le moins rapide auquel on attribue 0 points, vers le plus rapide auquel on attribue 40 points.

 

Le rating brut est corrigé par l’équipement du voilier. Ce sont les bonus ou malus qui permettront de calculer le « rating net ».

On a ainsi :

  • Des équipements qui bonifient le rating : moteur avec hélice fixe, propulseur d’étrave…
  • Et des équipements qui pénalisent : modifications au gréement, dépassement de dimensions de voile etc.…

Dans un but de simplification, au Trophée SNSM nous ne prenons pas en compte de malus et nous ne prenons en compte que les bonus suivants :

  • hélice à pales orientables ou rabattables                    :  0,5  point
  • hélice à pales non orientables ou non rabattables  :   1,5   point
  • présence d'un propulseur d'étrave                                 :   0,5  point
  • grand voile sur enrouleur au guindant                          :    1      point   

 L’ensemble donne donc le rating net qui sera appliqué au bateau.

Rating net = Rating brut + malus – bonus.

Comment passe-t-on au temps qui permet d’établir le classement : le temps compensé ?  

En fonction du rating net, un tableau de correspondances donne l'allégeance exprimée :

  • soit en seconde/mille : SN, c'est le Temps sur Distance. Plus le bateau est rapide plus l'allégeance est petite (elle est même négative à partir du rating 24)

  • soit par un coefficient. Plus le bateau est rapide plus le coefficient est élevé.

 

Ensuite le juge choisit une des deux méthodes ci-dessous pour établir le temps compensé.

  • Le temps sur distance (c'est la méthode choisie au Trophée SNSM) :

Temps compensé = Temps réel – (SN x Distance parcourue)

  • Le temps sur temps :

Temps compensé = Temps réel x Coefficient

Enfin, comme il est difficile de classer ensemble des bateaux vraiment différents, des groupes de bateaux ont été créées :

  • La filière "régate ultra léger" groupe L
  • La filière "régate à déplacement léger" groupes R1,R2,R3
  • la filière " Croiseurs légers" groupes A et B
  • La filière "Course croisière"" groupe C et D

Au Trophée SNSM :

Nous avons divisé le groupe D en deux sous groupes : 

  • D1    : rating brut inférieur ou égale à 22
  • D2   : rating brut strictement supérieure à 22

Nous avons créé des "Classes" :

  • Classe 1  : A, B, C, D1
  • Classe 2  : D2
  • Classe 3  : R1,R2,R3

Le classement

Pour chaque course, un classement est effectué en prenant en compte le temps compensé de chaque bateau.

Ensuite un nombre de point est attribué à chaque bateau en fonction de son classement. Ces points vont en croissant : le 1° a O points et plus on est loin dans le classement plus le nombre de points est élevé.

Enfin, un coefficient est attribué à chaque course en fonction de la distance théorique de celle-ci.

  • Toulon / Porquerolles                 1,2
  • Porquerolles / cavalaire            1,2
  • Cavalaire : Le Lavandou            1,0

 

 

 

 

Si vous voulez en savoir plus : consulter le Guide OSIRIS Habitable 2019

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus